Anne-Sophie Villard

DESIGNRosepoudrée
Anne Sophie Villard

CREATRICE DE VETEMENTS

Si vous rêviez d'une robe rétro à dégainer pour les beaux jours, ne cherchez plus, la créatrice de vêtements, Anne-Sophie Villard en a fait sa pièce couture de prédilection et cela était un choix judicieux. Elle imagine des créations sur mesure pour femmes et pour petites filles. Ses modèles ont "un je ne sais quoi" de Dior, dans les coupes et le tombé. Inspirées des années 50, elles sont revisitées pour aujourd'hui.

Anne-Sophie Villard propose des modèles simples, aux tissus bien choisis, avec des coupes féminines, glamour, à porter tous les jours ou pour un mariage printanier, comme il vous plaira. L'important est bien de faire ce qu'il vous plaît, de porter ce qui vous chante, même s'il est sans doute certain qu'avec une tenue si élégante, les têtes se retourneront sur votre passage.

Anne Sophie Villard
Anne Sophie Villard

Après une première robe de gala cousu à l’âge de 12 ans pour sa mère, Anne-Sophie Villard ne s’est jamais arrêtée de créer. Elle a d’abord intégré les HEC de Lausanne (Hautes Etudes Commerciales). Une fois diplômée, elle est partie à Florence, puis à New-York afin de compléter sa formation de designer au FTI (Fashion Institute of Technology). La dernière année de sa formation, en 2013, elle remporte le prix « Dana-Maxx Pomerantz Award » for « Outsanding design in draping specialization ». C’est à New-York qu’Anne-Sophie Villard a eu l’occasion de travailler pour deux designers de talent : Don O’neil chez Theia (Evening wear & Bridal dresses) et Kathlin Argiro (Graduation and whites dresses).

Depuis peu, elle s’est lancée dans la création de sa propre marque de robe femme et fille. Une marque reconnaissable à sa signature : élégante et féminine. 

On peut choisir entre différents modèles selon notre morphologie. L'avantage, c'est que les collections ne sont composées que d'un nombre limité de pièces avec le même tissu. Cela évite d'en croiser d'autres dans les rues. Avec Anne-Sophie Villard, on se sent unique, féminine. On se sent belle. La nouvelle collection est délicieuse. Je ne saurai que vous conseillez de la découvrir. Elle est présentée ce samedi au Salon Varnish à Genève et c'est à ne pas manquer !

Anne Sophie Villard
Anne Sophie Villard

INTERVIEW

Qu'est ce qui t'as donné envie de créer des robes inspirées des années 50? 

J’ai toujours créé des vêtements (ma première vraie robe avec patrons, c’était une robe de cocktail pour ma maman que j’ai créée à 12 ans), mais un jour je devais avoir 18-19 ans, c’était le bal de mon école (HEC à Lausanne) et le thème était les 50’s, je tenais absolument à avoir une véritable robe d’époque, et j’ai fini par en trouver une en location. Je suis tombée amoureuse de cette robe à la dentelle blanche un peu jaunie par les années. Hélas, une fois retournée au magasin j’ai demandé à l’acheter et je n’ai pas pu, car elle n’était pas à vendre! C’était presque comme une rupture amoureuse. Du coup, j’ai décidé de me faire ma propre robe 50’s.

Si tu devais citée un modèle préféré porté par une star de ces années-là, lequel serait-il?

Un seul modèle c'est impossible, mais mes modèles favoris sont les modèles new-look de Dior qui ont fait scandale après la 2e guerre mondiale en utilisant presque 20 mètres de tissu par robe!

Penses-tu que ces robes sont pour tous les jours?

Tout à fait! Évidement tout dépend du style quotidien de la personne, certaines femmes préfèrent acheter mes robes pour des évènements, mais nombreuses sont celles qui souhaitent les mettre pour tous les jours. Tout dépend souvent du tissu et du décolleté choisis dans le dos.

Des pistes de réflexion pour ta prochaine collection?

Je suis plus qu’inspirée par mon voyage en Inde. Même les femmes les plus pauvres étaient élégantes avec leurs saris. La prochaine collection sera donc toujours très imprégnée de ces coupes 50's que j’affectionne particulièrement, et je pense y ajouter différentes coupes de dos et drapés indiens qui m’ont inspiré

Site web : Anne-Sophie Villard © Photos : Elsa Thomasson © Models Photos Mère-Fille : Sébastien Pannatier Agence mannequin : Annie-Michèle