Camille Lecomte

DESIGNRosepoudrée
camille lecomte

Couturière/Designer de bijoux et d'accessoires

Ce que l'on remarque en premier chez cette jeune femme, c'est sa beauté, il faut bien le souligner et son regard empreint d'une assurance certaine. On se dit vite que sous la douceur peut très bien se cacher un volcan et que l'on n'est pas à l'abri d'une éruption créative. Car designer un jour, designer toujours, c'est le cas de la jeune Camille Lecomte qui avant d'être mannequin était sans nul doute déjà créatrice.

Elle aime l'assemblage des plumes et des perles, noires de préférence, les matières franches et nobles, les coupes structurées, les découpes assumées et les silhouettes architecturées. Elle rêve de draper les filles, mais aussi les garçons, d'élégants costumes de ville. Ses créations sont comme des secondes peaux, la peau du cuir, l'armure, l'armature du guerrier et de la guerrière d'aujourd'hui. Une mode urbaine, brute, animale, végétale au tombé parfait. Ses coupes me font penser aux origamis avec quelque chose de menaçant en plus. Il y a l'esprit du manga japonais qui sommeille dans le travail de Camille Lecomte, un petit côté Dark Vador, la sensualité en plus, cela va sans dire.

Camille Lecomte

Je ne sais pas vous, mais moi je dirai qu'elle a du potentiel, la belle et c'est qu'elle est effrontée en plus.  Elle ose. Elle imagine des gilets de cuir, des épaulettes tels des feuillages sombres et comme marbrés d'éclat de lumières. On a envie de poser cette fine création sur nos épaules à même la peau et de prendre la robe qu'elle porte en plus. Ce sont des sortes de camouflages pour citadins et citadines averties, les créations de Camille.Elle se soucie aussi de dessiner pour nous une mode accessible, avant tout portable en dehors de l'univers feutré et fermé des podiums et cela nous ravie.

Candidate à la E-fashion Awards, je ne saurai que trop vous encourager à voter pour elle. On la sent prometteuse, cette fille-là et pour ma part, je suis plus qu'impatiente de voir la suite.

Interview

Camille, parles-nous de ton concept, ta ligne artistique.

Pour des raisons écolo, je ne travaille pas telle une usine pour que cela puisse avoir un impact positif sur l'écologie, non... je souhaite que l'on pose un regard intrigué, surpris et intéressé sur mon travail. Combiner une matière surprenante comme la chambre à air, très brute, peut-être "sale" dans l'idée avec des matières nobles comme la mousseline de soie, la flanelle, la laine de Tasmanie (etc...) reste un défi pour chaque réalisation/création. Travailler la chambre à air, la triturer sans jamais la dénaturer. Je ne pense aucunement avoir inventé le détournement de cette matière, j'en suis consciente... mais je ne veux pas, du moins pour l'instant, faire de recherche sur d'autres créateurs "fous-fous" non pas par manque d'intérêt, mais de peur de me laisser influencer même si je sais au fond de moi que rien ne se créé ou peu aujourd’hui. Tout se ré-interprète dans les formes et les concepts (Je ne parle bien évidement pas des nouvelles technologies, et innovation de ce genre), tout se transforme. Tout n'est qu'un recyclage d'idées je pense...

Qu'est ce qui t'intéresse le plus dans l'univers de la mode?

Je dirais le corps, et la matière qui s'y pose. Trouver des solutions de confort, d'adaptabilité à chaque atmosphère, chaque évènement par de l'amovible ou non... Par exemple: C'est bien joli de faire des tenues pour un défilé, qu'il soit "WOW" mais...importable dans la vraie vie du commun des mortels. Je veux rendre amovibles les pièces de chambre à air sur les vêtements, que ces derniers puissent être portés en toute occasion, mais pas seulement... qu'il puissent être lavés!!! Des pièces de chambre à air plus ou moins extravagantes, interchangeables.

À qui s'adressent tes créations?

Mes créations s'adressent autant à la génération des 20ans-30ans qu'à toutes les autres. Je m'explique, je travaille principalement sur des silhouettes d'une vingtaine d'années, là où tout commence réellement...on se cherche...se trouve...s'affirme... tant dans notre manière de penser, de parler mais aussi de se mouvoir dans l'espace face aux autres... Un besoin d'accentuer notre identité, notre personnalité grâce à des formes, des couleurs, des matières. Je créé également des accessoires, pouvant s'adresser à tous, des pièces de vêtement pour enfants sont à venir, pour hommes, femmes quelque soit leur âge, pourvu que ces personne soient ouvertes à mon travail.

Ta vision de la jeune femme glamour?

Une jeune femme n'est glamour qu'en suggérant avec raffinement et délicatesse ses atouts. Pas de place au vulgaire, un équilibre entre transparence, fluidité et opacité de la matière en est la règle d'Or.

Tes stylistes fétiches?

Paco Rabanne; Alexander Mcqueen, Christian Dior, Coco Chanel.

Camille Lecomte

Web et ©Photos Camille Lecomte