La Chaux-de-Fonds

LIFESTYLERosepoudrée
La Chaux-de-Fonds

La Chaux-de-Fonds, la ville chaleureuse qui venait du froid

Mon séjour dans la cité horlogère a été plein de surprises. J'ai redécouvert une ville au charme certain et à l’urbanisme savamment ordonné et intelligemment étudié. La ville du froid perchée à 1000 mètres d'altitude représente un des centres mondiaux de l'industrie horlogère.

la chaux de fonds

Après le ravage de l’ incendie de 1794, "la cité radieuse" a redessiné ses rues, plan idéal, distances identiques d’une allée à l’autre, quadrillage symétrique. On trouve ainsi d’abord la rue, puis la maison et enfin son jardin, une distance identique entre chaque bâtisse. Un jardin pour chaque citoyen. Une ville construite et projetée avec une modernité indéniable. Dans cette cité d'ouvriers, les besoins de la manufacture passent en premier plan et la fabrique de montres prend la place qui lui est due. On trouve d'abord l'atelier horloger, puis la maison de son propriétaire qui vient s'y accoler ou qui occupe le dernier niveau de l'usine. C'est ainsi, d'abord le commerce, ensuite l'habitation, ce qui démontre un urbanisme tout à fait particulier et atypique. La ville est aujourd'hui remplie de petites fabriques reconverties en trésors d'architecture, appartement gigantesque inondés de lumière, lofts ou nouveaux ateliers d'artistes. Les usines horlogères se trouvent à présent excentrées, laissant place à des trésors d'architecture et des surfaces habitables dont on rêverait.

La Chaux-de-Fonds

MUSEE DE L'HORLOGERIE

La Chaux-de-Fonds est une cité où il fait bon vivre et où les gens sont particulièrement chaleureux. Trop souvent et injustement oubliée, elle compte aujourd’hui plus de 40’000 habitants. Une ville industrielle, culturelle, riche de son histoire et marquée par Le Corbusier qui y a laissé quelques oeuvres, par l’art nouveau et le style sapin. Les portes des immeubles sont ouvertes aux passants et les cages d'escalier recèlent des merveilles de décoration – vitraux, faux marbres, fresques, motifs floraux – les fleurons de l’art nouveau. Classées depuis juin 2009 au patrimoine mondial de l’Unesco avec Le Locle, ces deux villes du Jura neuchâtelois ont été reconnues pour leur valeur universelle d’exception.

Celles-ci recèlent donc de multiples trésors cachés. La Chaux-de-Fonds ne manque ni de cachet, ni de musées et de théâtres aux programmes riches, soyez-en sûr. Nous sommes dans une ville de culture. Le Théâtre Populaire Romand est à découvrir absolument, tout comme le musée international d'horlogerie ou encore l'espace de l'urbanisme horloger à la muséographie remarquable. On a décidément de quoi faire dans la cité horlogère avec ses séances de cinéma à plus de 23h, ce qu'on est loin de voir dans toute les villes romandes. De quoi réchauffer les longues soirées d'hiver.

La Chaux-de-Fonds

ESPACE DE L'URBANISME HORLOGER 

Ayant passé un hiver dans cette ville pleine de surprises, je l'ai toujours trouvé diablement romantique, avec un  je-ne-sais-quoi de mystère. C'était peut-être cette petite brume matinale, ou l'avenue Léopold Robert et son immeuble 73 avec sa coupole arrondie surmontée d'un aigle. J'y ai gardé de superbes souvenirs et je ne saurai que trop vous conseiller de vous y rendre afin d'y passer un week-end de dépaysement enchanteur et de sérénité bienvenue.

Rosepoudrée remercie Monsieur Eric Tissot et la Ville de la Chaux-de-Fonds pour leur invitation et leur accueil chaleureux.

© Photos Rosepoudrée Site Web La Chaux-de-Fonds