QG

DESIGNRosepoudrée
QG

Quartier Général, Centre d'art contemporain/La Chaux-de-Fonds

Un nouveau centre d'art contemporain tout beau, tout neuf a vu le jour en janvier 2015, à la Chaux-de-Fonds. Il a pris ses quartiers dans les anciens abattoirs de la ville. La reconversion dans l'architecture est toujours intéressante et un tel lieu ne pouvait que devenir un projet consacré à l'art. On se trouve dans des espaces qui sont comme habités d'une forme de puissance théâtrale et dramatique, chargés d'histoire, marqués par leur ancienne fonction. On a laissé le tout tel quel, le carrelage avec les faïences qui manquent en certains endroits, les couches de peinture successives, les traces, les taches, les craquelures, l'ossature, la tuyauterie, les gaines de ventilation, le marquage des anciens murs au sol et tout cela donne une composition spatiale superbe.

QG

Le brut rend l'espace d'autant plus beau. Les muséographes doivent composer avec cela. Avec un sol irrégulier et des chemins de câble dans les airs. Ici, on construit en respectant l'existant. On doit inventer, innover des scénographies appropriées aux expositions, des accrochages novateurs qui n'interfèrent pas avec l'enveloppe du bâtiment. On doit composer avec les murs, sans s'encrer au sol, ni au ciel d'ailleurs. C'est que le lieu est riche, un rien intouchable. Créer des décors mobiles qui ne touchent ni le sol, ni le plafond, pour ne rien abîmer, car l'objet est classé. Mais les surfaces sont si généreuses autant en m3 qu'en lumière zénithale que tout devient possible.

L'art va à l'abattoir et l'abattoir va  à l'art. Le QG, vous l'aurez compris est un peu le point G, le point de rassemblement, le point culminant propice à investiguer et à débattre sur tous les possibles de l'art d'aujourd'hui. On est toujours séduit par les lieux à qui on offre une seconde vie. On réinvente avec ingéniosité et culot les anciens abattoirs de la ville pour en faire un écrin merveilleux dédié à la création. Que demander de plus?

QG

Website QG © Photos Rosepoudrée