Sérendipité

LIFESTYLERosepoudrée
Sérendipité

Trésors de papier

Lors du dernier marché sans Puces, j'ai découvert Sérendipité, sérendi quoi ? me direz- vous. La définition ne va pas tarder, mais avant, je vous explique. Il s'agit d'une sélection de revues aux couvertures toutes plus belles les unes que les autres, aux images bucoliques et inspirantes. Des manchettes colorées qui attirent l'oeil, tant elles sont différentes des visuels de revues de presse dont on a l'habitude. Il faut dire, que exception faite de Milk décoration et quelques autres, on a parfois tendance à s'ennuyer. Mais là, on nous offre des titres et sous- titres à la typo si bien choisie qu'on en mangerait. C'est un choix pointu de magazines en provenance de toute l'Europe, du Japon ou des States. Amoureuse compulsive de papier que je suis, me voilà repartie avec Flow et ces images rétro.

COH034.jpeg

À chic-cham, je suis tombée, sur 7h09 // carnet d'ailleurs // New- york. Celui-ci, je le glisserai dans mes bagages pour mon départ imminent, dans la ville de tous les excès. Mais avant, j'ai découvert, une jeune femme inspirée et inspirante, désireuse ne nous faire partager d'autres histoires, des articles d'ailleurs aux sujets captivants et différents. Chacune de ces revues se rapproche du livre, précieux et collector que l'on conserve pour toujours, dans sa bibliothèque. À l'ère du virtuel, le papier a encore de beaux jours devant lui. Je vous encourage vivement à découvrir ces trésors d'une curieuse "Not made in Switzerland" et c'est tant mieux. Bonne lecture.

La sérendipité est le fait de réaliser une découverte inattendue grâce au hasard et à l’intelligence, au cours d’une recherche dirigée initialement vers un objet différent de cette découverte. Pour Robert King Merton, la sérendipité est l’observation surprenante suivie d’une induction correcte.

Ce concept discuté est utilisé en particulier en recherche scientifique. Le mot fut créé par Walpole, le 28 janvier 1754, dans une lettre à son ami Horace Mann, envoyé du roi George II à Florence. Walpole y fait mention de ce conte persan, "Les Trois Princes de Serendip", publié en italien en 1557 par l’éditeur vénitien Michele Tramezzino et traduit dès 1610 en français. Serendib ou Serendip était l’ancien nom donné au Sri Lanka en vieux persan.

L’histoire raconte que le roi de Serendip envoie ses trois fils à l’étranger parfaire leur éducation. En chemin, ils ont de nombreuses aventures au cours desquelles, ils utilisent des indices souvent très ténus grâce auxquels ils remontent logiquement à des faits dont ils ne pouvaient avoir aucune connaissance par ailleurs. Walpole précise dans sa lettre que les jeunes princes font simplement preuve de sagacité, et que leurs découvertes sont purement fortuites.(source Wikipédia) sérendipité est née une belle journée de décembre 2012. Fruit du hasard ou pas, on ne saurait vraiment dire..."

toc-toc-toc-8.jpeg
FLO002.jpeg

© Photos rosepoudree © Photos serendipite